On mord la nuit 
D'aucuns m'ont fait remarquer ( juste titre) que je ne calligraphie quasiment que des auteurs masculins. Pour changer, voici donc un fragment du roman Les personnages de Sylvie Germain.



J'ai ralis les trois O avec une cagette plonge dans du brou de noix trs pais, le reste de l'criture quant lui est une petite humanistique faite avec du brou plus dilu.


  |  

Commentaires 

Ajouter un Commentaire

Remplissez le formulaire ci-dessous pour ajouter votre commentaire.









Insert Special:








Les commentaires sont modrs. Votre commentaire n'apparatra qu'aprs validation.

  |